Syndicat Mixte du Beaujolais

Logo SMBLe Syndicat Mixte du Beaujolais (SMB) rassemble les 13 intercommunalités du Pays Beaujolais, soit 136 communes et plus de 200 000 habitants.

Depuis le 1er janvier 2010, le SMB porte des dispositifs en faveur :
- du développement local (CDDRA : Contrat de Développement Durable de Rhône-Alpes, Convention d'Agglomération et Programme Agricole)
- de la concertation et la gouvernance (CLD : Conseil Local de Développement) des expériences innovantes (Approche Leader en Beaujolais Vert)

Schéma de Cohérence Territoriale
Le Schéma de Cohérence Territoriale est un document d'urbanisme et un outil de planification stratégique, qui permet aux communes et aux intercommunalités appartenant à un même bassin de vie, de mettre en cohérence leurs politiques sectorielles, notamment dans les domaines de :
- l'urbanisme,
- l'habitat,
- les implantations commerciales,
- les déplacements,
- l'environnement

Le SCOT encadre l'évolution d'un territoire par un projet d'aménagement et de développement dans une perspective de durabilité. Il peut déterminer des espaces et des sites à protéger, délimiter les sites d'urbanisations futures et les dessertes en transports collectifs. Il doit prendre en compte les programmes d'équipement de l'État, des collectivités territoriales, des établissements et services publics.

Le SCOT du Beaujolais poursuit les objectifs suivants :
- contribuer au développement harmonieux du territoire du syndicat du SCOT et à l'équilibre entre le secteur urbain et le secteur rural ;
- favoriser le développement économique et touristique ;
- favoriser la diversité de l'habitat ;
- améliorer et prévoir les infrastructures routières et les transports collectifs ;
- protéger un environnement de qualité ;
- valoriser le patrimoine local ;
- assurer la cohérence du développement avec les territoires limitrophes ;
- renforcer l'organisation du territoire

Contrat de Développement Durable de Rhône-Alpes
Depuis 2009, le Pays Beaujolais s'est engagé dans une nouvelle démarche d'élaboration de diagnostic et de charte de territoire, puis a contractualisé avec le Conseil Régional Rhône-Alpes en février 2011. Ainsi, le Pays Beaujolais dispose d'un peu plus de 15 millions d'euros pour les 6 ans à venir, répartis sur 3 programmes : Contrat de Développement Durable (CDDRA), Programme Agricole (PSADER) et Convention d'Agglomération (CFAC). Le projet de territoire du Pays Beaujolais s'appuie sur les 4 axes du PADD (Projet d'Aménagement et de Développement Durable) du SCoT, à savoir :
- Axe 1 : Mettre au cœur du Beaujolais ses richesses naturelles et patrimoniales.
- Axe 2 : Développer durablement le Beaujolais par une organisation territoriale repensée
- Axe 3 : Accueillir les entreprises et le travail en Beaujolais
- Axe 4 : Affirmer une gouvernance du territoire pour porter les projets et gérer l'avenir du Beaujolais.

Conseil Local de Développement
Instance de gouvernance qui permet d'associer des citoyens, les associations et les professionnels aux projets de territoire.
ww.pays-beaujolais.com
Le Conseil Local de Développement (CLD) est un organe consultatif qui permet à la démocratie participative d'agir aux côtés de la démocratie représentative (celle des élus). Le CLD est force de propositions constructives pour le devenir du territoire, en entretenant le dialogue avec la vie politique locale.

Le CLD a pour vocation d'accompagner les politiques contractuelles de la Région Rhône-Alpes aux différentes étapes de leur vie : candidature, charte, contrat, avenant, mise en place opérationnelle des programmes d'actions, suivi, évaluation... mais également d'être un lieu d'échanges, de propositions et de conciliation.

Approche Leader en Beaujolais Vert
Le Beaujolais Vert (composé des Communautés de Communes du Haut Beaujolais, de la Haute
Vallée d'Azergues, du Pays d'Amplepuis-Thizy et du Pays de Tarare) s'est engagé dans le programme européen de développement territorial rural « Approche Leader 2009-2015 ».